Hors et En

vendredi 17 février 2012

Dur exercice de la démocratie

Filed under: Actualité,Hors,Lois — mazzhe @ 10\1042
Tags: , , ,

Le conseil municipal représente les habitants de la commune.

Le maire peut-il exclure un représentant du peuple, élu, et lui interdire de représenter les habitants ? L’article L2121-16 du code des collectivités territoriales dit que : le maire « peut faire expulser de l’auditoire ou arrêter tout individu qui trouble l’ordre. »
Qu’est-ce que l’auditoire ? Ce sont ceux qui écoutent, non ? Ce n’est pas celui qui parle au nom de son mandat ? Et une simple intervention en conseil, dans le respect des règles démocratiques, est-ce un « trouble de l’ordre » ?

Je ne doute pas que M.Grébert aie troublé Mme Ceccaldi-Raynaud. Mais je ne crois pas qu’il ait troublé l’ordre…
Mais Madame le Maire ne semble pas apprécier l’exercice de la démocratie : elle a fait intervenir la police pour expulser, par la force, un conseiller municipal !

Comment un tel acte est-il envisageable dans notre système politique ? J’en suis abasourdi…

Lisez l’expulsion de Christophe Grébert du conseil municipal ici…

mercredi 27 mai 2009

Ne lisez pas cet article, il est sur écoute !

Filed under: Actualité,Blog(s),Hors,Internet,Lois — mazzhe @ 22\1031
Tags: , , , , , ,

La loi LOPPSI a été présentée ce matin en conseil des ministres. Je pense qu’on n’a pas fini d’en entendre parler…
Cette fois, ça ne concerne pas seulement quelques chanteurs et quelques ados en mal de musique gratuite, ça concerne tous les internautes… Au début, bien sûr ce sera seulement les pédophiles, puis ça va s’étendre aux terroristes, puis aux autres criminels, à ceux qui veulement la légalisation des drogues douces, à ceux qui cherchent comment éviter les radars, à ceux qui écoutent Orelsan, à ceux qui pensent que le blog de Miguel est censé ou ceux qui utilisent un pseudo

Je vous laisse découvrir quelques extraits d’un article de Numera :

Le texte va en effet pour la première fois introduire en France le principe du filtrage du net sur décision administrative, les fournisseurs d’accès ayant l’obligation de bloquer l’accès aux sites dont la liste sera établie sous l’autorité du ministère de l’intérieur, sans qu’elle soit rendue publique, et donc sans qu’il soit possible d’en contester le contenu.

Afin de paralyser toute contestation, la Loppsi se contentera cette année de viser les contenus pédopornographiques, qui font l’unanimité contre eux. Un moyen facile de mettre le pied dans la porte. Il suffira ensuite d’étendre par décret ou par la loi le type de sites que les FAI devront bloquer, comme il a déjà été fait par le passé avec le FNAEG, le fichier national automatisé des empreintes génétiques. […plus de précisions…]

« Il ne faut pas céder à la pression de l’émotion et accepter la censure entre gens consentants des sites de pédophilie, car elle ouvre la porte à des dérives qu’une démocratie saine ignore, mais qu’elle découvre alors trop tard, lorsqu’elle n’en est déjà plus une.« 

N’hésitez pas à lire l’article complet, mais ne vous arrêtez pas là. Car finalement, cette LOPPSI n’est qu’un élement du « plan » édifiant que j’ai découvert dans cet article… C’est celui-là qu’il faut lire entièrement. Il donne des frissons, et l’envie d’aller voter le 7 juin.

Lisez, votez (et éliminez !)

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.