Hors et En

samedi 10 novembre 2012

Google dépendant ? Pas moi.

Filed under: Internet — mazzhe @ 17\0524
Tags: , , , ,

Pour des raisons professionnelles, j’ai participé hier, avec beaucoup de plaisir et de bénéfices, à Drupagora. C’est un évenement autour de Drupal qui est un outil complexe, puissant, passionnant pour la création de sites web.

Dans ce genre de manifestations, on reçoit à l’accueil quelques petits cadeaux, destinés principalement à faire connaître les entreprises qui sponsorisent l’événement. Au milieu des plaquettes publicitaires et des crayons, mon attention s’est portée sur un magazine : le dernier numéro de linux-essentiel, dont le gros titre est « Vivre sans google ? » . Ça me parle beaucoup…
(Je vous invite à aller lire cette nouvelle intitulée EnGooglé (fictive mais très instructive) qui date déjà de plus de cinq ans, c’est à dire une éternité sur internet ! Elle vous permettra de mieux comprendre l’entreprise google, et pourquoi un tel article me parle tant. Cette nouvelle m’a tellement marqué qu’elle fait partie de mes très rares signets.)

Ceux qui me connaissent savent combien je me méfie des situation de monopole, de toute puissance. J’aime garder ma liberté, je la défend chèrement.
Cela fait donc un bon moment que je me méfie de la société de Montain View. Bien sûr, c’est loin d’être la pire… Il existe d’autres sociétés trop puissantes que je fuis comme la peste, et je reconnais à google un certain nombre de bons points : la qualité de ses produits et son implication dans les logiciels libres, notamment… Cependant, ça reste un monstre extrêmement puissant, qui peut être aussi dangereux qu’utile.
Un des « dangers » réside dans la maxime « Si c’est gratuit, c’est que le produit, c’est vous ! ». Je n’aime pas être la cible de publicité m’incitant à dépenser plus. Je n’aime pas que mon comportement soit étudié, analysé et vendu (même anonymement, ce n’est pas le problème) pour pouvoir fabriquer des produits ou des services qui répondent mieux à mes besoins…

Je veille donc depuis longtemps à ne pas être dépendant de Google, et à m’en servir avec parcimonie. Je n’ai pas de compte gmail, pas de documents sur google drive, pas d’agenda sur google agenda, pas de compte google+, j’utilise mappy ou viamichelin (que je trouve très bons) plutôt que google maps, et je ne partage pas mes photos sur picasa… Le seul point noir, c’est le moteur de recherche. J’ai essayé exealead qui présente des fonctionnalités très intéressantes, duckduckgo pour son respect de la vie privé, et d’autres moteurs de recherches, mais je suis toujours revenu à google pour la qualité, la pertinence de ses résultats.
Grâce à quelques modules pour mon navigateur, j’ai supprimé les liens sponsorisés et la publicité, mais je reste pisté par Google, qui met en place des stratégies toujours plus « précises » ou « pertinentes » selon eux, « intrusives » ou « espionnes » selon moi. (voir ici et ici comment vous allez être suivi d’un site à un autre, et d’un appareil à un autre !)
Comment réussir à trouver ce que je cherche sur internet sans être « pisté » par Google ? C’est donc Linux-essentiel d’octobre-novembre qui m’apporte la réponse :

Utiliser startpage

(ou ixquick, qui intègre aussi les résultats d’autres moteurs.)

Ce site est un méta-moteur, c’est à dire qu’il interroge les autres moteurs, dont Google, permettant ainsi d’obtenir la qualités des résultats de celui-ci. En revanche, il a une politique de confidentialité très poussée, et empêche le moteur de recherche de vous suivre d’une recherche à l’autre, de connaître votre historique de recherche et de visites ou autres renseignements…

La qualité de Google sans les inconvénients… : j’ai adopté tout de suite.
J’ai ajouté ixquick à ma barre de recherche, et je l’ai configuré comme moteur par défaut dans la barre d’adresse.
Je me sens bien, je me sens libre, je me sens heureux.

Publicités

samedi 28 janvier 2012

Le parti pirate et la license globale

Pour ou contre la HADOPI ? Pour ou contre la licence globale ? Les réponses varient en fonction des candidats à la présidentielle.

J’ai lu aujourd’hui une étude du parti pirate (qui ne présente pas de candidat à la présidentielle) reprise par François Bayrou (qui se présente à la présidentielle) qui explique pourquoi la licence globale n’est pas une bonne idée.

Plusieurs points sont détaillés dans cette étude, par exemple que la rémunération des ayant droits en fonction du téléchargement de leurs œuvres serait d’abord profitable à … l’industrie pornographique, dont les « œuvres » représentent 35% des téléchargements ! Si on veut exclure ce type de réalisation cinématographique de la licence globale, il faudrait définir une frontière entre l’art « moral » et l’art « porno », ce qui peut poser des difficultés…
L’autre point important, qui est celui repris par François Bayrou pour expliquer l’évolution de ses idées, est qu’il serait possible de tromper le système de rétribution, afin de favoriser des artistes au détriments de certains autres. La répartition ne pourrait donc pas être juste, équitable.

Je vous soumets donc une idée, mixte entre le téléchargement légal et la licence globale. L’idée de François Bayrou est la suivante : développer le téléchargement à bas coût. Je propose que sur chaque abonnement internet, il y ait une petite contribution « globale », puis pour chaque téléchargement, l’internaute paye quelques centimes (par exemple sur sa facture internet, avec une facture détaillée des ses « consommations culturelles »). Les auteurs seraient rémunérés sur ces fonds récoltés, en fonction du nombre de téléchargements payants. Ce double système permet :
– que le coût du téléchargement soit vraiment bas, puisqu’une part du coût est payée par tous les internautes, de façon globale
– que les auteurs soient rémunérés en fonction de leur succès, prouvé par le paiement de leurs œuvres par les internautes
– de lutter contre le piratage, si le coût par œuvre est vraiment très bas. (1€, c’est trop cher !)
– d’éviter la « fraude au téléchargement », évoquée par le parti pirate, si la part « globale » de chaque œuvre est au maximum équivalente à la part payée par l’internaute. (il ne faut pas qu’il soit rentable à un artiste de télécharger de nombreuses fois son œuvre)

Qu’en pensez-vous ?

Mediapart2012

Filed under: Actualité,Hors,Internet,Présidentielle — mazzhe @ 12\1256
Tags: , ,

Hier, j’ai regardé l’interview de François Bayrou par l’équipe de Médiapart, première de leur émission spéciale présidentielle : médiapart2012. J’ai beaucoup apprécié cette émission, et la qualité des journalistes. Je regrette de ne pas avoir pu suivre les débats plus tôt dans l’après midi, dont vous pouvez retrouver le programme ici.

J’encourage vraiment ceux qui le peuvent à s’inscrire sur leur site. Des journaux comme celui-ci méritent qu’on les soutienne. Leur prochaine journée « médiapart2012 » sera le 24 février, avec Eva Joly. Puis viendra JL Mélenchon…

L’accès à l’émission est payant (mais ça vaut le coup !), mais je vous invite à découvrir (gratuitement) leur publicité pour le suivi de la campagne présidentielle. Je la trouve aussi très bien faite.

lundi 20 juin 2011

Bayrou, internet et les logiciels libres

Filed under: Hors,Internet,Mouvement Démocrate — mazzhe @ 18\0641

Je vous l’avais promis, vous les attendiez, voici donc mes deuxièmes remarques concernant l‘intervention de François Bayrou sur la chaîne parlementaire. Si vous avez regardé cette émission, vous avez bien compris, je pense, ce dont j’allais vous parler…

Et oui, Bayrou et l’informatique, c’est toute une histoire… Ou plutôt un conte de fées. Le voici conté par un chroniqueur de l’émission :

François Bayrou est un homme politique classique en apparence, mais très en avance sur son temps et assez exemplaire sur tout ce qui touche au web.

Au pays du papier, lui travaille depuis 20 ans sur ordinateur et il comprend internet, mais ça c’est anecdotique.
Ce qui est plus fondamental, c’est que tous les sites du Mouvement Démocrate sont conçus en logiciels libres (qu’il a défendu en 2006 lors du débat où il a voté avec la gauche contre le gouvernement (loi DADVSI)).
Il s’est illustré dernièrement par le vote du projet de loi sur la neutralité du net
et puis il a créé en 2009 lesdemocrates.fr : le premier média social politique français (où il y avait un webzine, un média social et puis de l’hébergement pour les blogs). C’est intéressant parce que tous les partis politiques ont suivi après. (PS : lacoopol – UMP : les créateurs du possible) et puis il vient de faire la première twinterview d’un politique français.

Puis, par la suite, c’est François Bayrou lui même qui parle d’internet, et de Wikipedia :

La plupart des responsables politiques, en privé, quand ils parlent d’internet, y voient un danger.
[…]
Wikipédia est pour moi la plus extraordinaire et la plus généreuse des réalisations humaines qui est été faite depuis des siècles. C’est gratuit, ce sont des gens qui sont venus apporter ce qu’ils savaient, leur expérience, leur connaissance, leur science à une œuvre non-marchande. C’est ouvert à des milliards d’individus sur la planète et destiné à être en perpétuelle amélioration. Je trouve que ce genre de chose mérite un monument.

Et oui… Que dire de plus ?

samedi 22 mai 2010

C’est reparti ?

Filed under: Blog(s) — mazzhe @ 15\0312

Et voilà…

Après un article de Daniel Calin pointant sur mon blog,
après un message écrit par Polyb’,
après plein de choses que j’avais envie de dire et que je n’avais pas le temps d’écrire,
et après une année difficile et l’annonce d’une année prochaine plus tranquille professionellement,
… je vais (peut-être) avoir le temps d’écrire à nouveau sur mon blog.

Alors que certains se posent des questions sur l’avenir de leurs blogs, et des blogs en général, je ressens toujours le besoin d’avoir un endroit où dire ce que je pense. Par écrit si posssible, parce que je m’en sens plus à l’aise. Je n’ai pas de lecteurs ? Contrairement à d’autres ;-), ce n’est pas d’être lu qui m’intéresse, c’est de pouvoir écrire. Il m’est souvent arrivé d’écrire des « états d’âmes » ou des « coups de geule » sur un bout de papier, avant d’avoir ce blog. Personne ne les a lus, mais ça m’avait fait du bien… Ecrire m’aide à réfléchir. Et si mes réflexions vous intéressent, je vous invite à les découvrir.

A bientôt donc !

Mazzhe

lundi 3 mai 2010

APPEL à la SOLIDARITE

Filed under: Actualité,Blog(s),Orléans — mazzhe @ 6\0600
Dans le cadre de la JOURNEE MONDIALE pour la LIBERTE de la PRESSE
et plus largement envers le BLOGUEUR « FANSOLO » :
APPEL à la SOLIDARITE

Il y a quelques mois, vous êtes environ 500 à avoir signé la pétition de soutien à Antoine Bardet, dit « Fansolo ».  (voir la pétition ici : http://www.lapetition.be/en-ligne/orlans-le-droit-de-rire-en-danger-3105.html)
Ce blogueur était poursuivi par Serge Grouard, maire d’Orléans, pour avoir écrit, quelques semaines avant la campagne des municipales 2008, un blog internet humoristique à son sujet.
(Vous pouvez en consulter la copie hébergée par Reporters Sans Frontières ici :  http://antoinebardet.rsfblog.org/)
Fansolo a été condamné une première fois le 8 octobre 2008, en référé, et l’Appel intervenu le 22 mars 2010 a confirmé et renforcé ce jugement, considérant que Fansolo avait « dénigré » Serge Grouard. Pour la première fois, donc, à notre connaissance, un humoriste est condamné pour dénigrement d’un homme politique. Jusqu’ici, seules des marques, des sociétés commerciales, pouvaient être « dénigrées ».
Compte tenu du contenu insignifiant du blog incriminé, nous sommes vraiment inquiets pour la liberté d’expression. Les conséquences directes de cette affaire sont disproportionnées :
Fansolo a été contraint de changer de travail, de déménager avec sa famille dans une autre région, d’assumer plus de 13 000 € de frais de défense. Il est à présent condamné, suite aux deux jugements, à verser près de 16 000 € (seuls 10 000 devraient réellement lui être réclamés du fait que les publications payantes dans la presse ne devraient pas être effectuées).
Un premier appel à la solidarité, en 2008/2009, avait permis de récolter 55 dons (par Paypal et par chèque), nous permettant de verser à Fansolo un soutien financier de 3 692 €.
Ce soutien lui a été très utile pour gérer une partie de ses frais d’avocats, mais cela ne suffit pas, bien sûr.
Si, comme nous, vous êtes choqués par la démesure de cette affaire,
n’hésitez pas, et apportez-lui votre soutien en envoyant un don
qui permettra d’alléger les sommes dûes.

Vous pouvez :
1/ adresser un chèque à l’association qui héberge un compte ouvert spécialement pour l’occasion :
La Lettre d’Arthur – Solidarité
6 boulevard de Québec
45000 ORLEANS
(Le chèque est à faire à l’ordre de « La Lettre d’Arthur – Solidarité »).
2/ effectuer un don directement «en ligne» par le service sécurisé PAYPAL,
en vous rendant sur le site http://lesamisdefansolo.com
Pour des raisons évidentes de transparence, trois personnes différentes sont chargées de la surveillance et de la gestion des dons : Stéphanie Sobréro, Miguel Teixeira, et Christophe Desportes-Guilloux.
Un point est publié régulièrement ici :http://www.lesamisdefansolo.com/relev_de_comptes/
Merci beaucoup d’avance de votre soutien !
Les amis de Fansolo.

vendredi 28 août 2009

Web site story

Filed under: Blog(s),Hors,Internet,perso — mazzhe @ 20\0846
Tags: , , ,

Google, Facebook, Twitter et bien d’autres sites bouleversent profondément notre façon de vivre… Vous pouvez vous en rendre compte par vous même dans la formidable vidéo faite par le site « college humor »…

Pour les non-anglophones, et les moins « webaddict », je mets une traduction personnelle ici (mais regardez d’abord la vidéo !).
Merci à Claire, qui m’a fait découvrir cette vidéo…


When you’re on the net, on the net you will stay      - Quand vous êtes sur le net, sur le net vous resterez
Cause the whole Google Earth is just one click away.  - Car tout Google Earth est à un clic d'ici
When you’re on the net why would you go outside?      - Quand vous êtes sur le net, pourquoi iriez-vous ailleurs ?
Why be out in the world, you could be worldwide.      - Pourquoi aller autre part, vous pouvez aller partout.
I’m so outta shape, I gonna buy a moo-moo.            - Je suis tellement empâté, je vais m'acheter une moo-moo.
The Skateboard Escape, from Back to the Future 2,     - La fuite en skateboard, de "Retour vers le futur II"
Is now on Hulu!                                       - est maintenant sur Hulu

What’s this? Maria…                                   - Tiens ? Maria...
I met a boy!                                          - J'ai rencontré un garçon !
At a bar?                                             - Dans un bar ?
At a Jason Mraz concert?                              - A un concert de Jason Mraz ?
No! Online!                                           - Non ! Sur internet !
Online?!                                              - sur internet ?!
Well, how did he find you?                            - Comment t'a-t-il trouvée ?


I’m on twitter, I’m on twitter                        - Sur twitter, sur twitter
and I’m tweeting and singing a song                   - J'écris en chantant une chanson
About tweeting, but it’s 7 characters too long        - A propos de twitter, mais il y a 7 caractères de trop.
(la la la la la la lah la la la)                      - (la la la la la la lah la la la)


I’m on facebook. I’m on facebook.                     - J'suis sur facebook, j'suis sur facebook
and my facebook updates with my tweets,               - Et mon facebook suit mes tweets
so I twitter, and then everybody knows my deeds.      - Donc je twitte, et tout le monde sait ce que je fais.
(la la la la la la la la la la la .. la la)           - (la la la la la la la la la la la .. la la)


What’s Maria doing for dinner then?                   - Que vas-tu faire pour dîner ?
What you think of Transporter 3?                      - Que penses-tu de "Transporter III" ?
Twitter gets my stats, facebook gets my tweets,       - Twitter montre mes stats, facebook montre mes tweets,
All of them collect on friend feed.                   - Et tout ça est envoyé à mes amis.


What do you even know about this girl?                - Qu'est-ce que tu sais de cette fille ?
I know she likes Jason Mraz.                          - Je sais qu'elle aime Jason Mraz.
Oh boy Tony, you’re in trouble!                       - Oh mec, t'es mal barré !
why?                                                  - Pouquoi ?
You don’t know anything about music.                  - Tu n'y connais rien en musique.
I’ve got a secret weapon.                             - J'ai une arme secrète.


Pandora. I’ve just found a site called Pandora.       - Pandora. J'ai trouvé un site qui s'appelle Pandora
I type in bands I know. It gives me ones like O-A-R.  - Je tape le nom des groupes. Il m'en donne un comme "O-A-R"
Pandora. I’ve just found a site called Pandora.       - Pandora. J'ai trouvé un site qui s'appelle Pandora
I’m suddenly equipped                                 - D'un seul coup je m'y connais
[ like I’m hanging out at hipster bars.                 [ comme si j'trainais dans les bars spécialisés
Pandora. Type it in and there’s music playing.        - Pandora. Demandez, et la musique commence.
Watch the ads and it’s almost like paying.            - Regardez les pubs, c'est comme si vous payiez.


Tony and Maria are going on their date tonight.       - Tony et Maria ont rendez-vous ce soir.
Oh, I hope they find true love.                       - Oh, j'espère qu'il rencontreront le grand amour.
True love on the internet? Hah!                       - Le grand amour sur internet ? Ha !


I like to be on eHarmony,                             - J'aime aller sur eHarmony,
sign up for free on eHarmony!                         - inscription gratuite sur eHarmony !
You can get by on eHarmony.                           - Tu peux flirter sur eHarmony.
You can’t be gay on eHarmony.                         - Tu peux être gay sur eHarmony.


100% accuracy,                                        - Précision 100%,
90% of the country!                                   - 90% du pays !
Why do you guys sound like gaylords?                  - Pourquoi les gars, ressemblez-vous à des Gaylords ?
Come on, we’re theater majors.                        - Voyons, on a un diplôme de théatre.


How can a modern technology                           - Comment une technologie moderne
hold onto 50’s philosophy?                            - Peut-elle tenir sur une philosophie des années 50 ?
Sorry to preach but eHarmony,                         - Désolé pour la morale, mais eHarmony
get with the 21st century.                            - est née dans le XXIème siècle.


Maria!                                                - Maria !
Tony! I was worried you wouldn’t show!                - Tony ! Je croyais que tu ne viendrais pas !


eVite, eVite, did you get the details?                - eVite, eVite : tu n'as pas eu l'invitation ?
I had you down as not yet replied.                    - tu es classé dans "pas de réponse".
I hate eVite! There’s nothing in emails               - Je déteste eVite ! Il n'y a rien dans les emails
And you have to click through to the site.            - et on doit cliquer sur le site
I was worried while I waited,                         - En attendant, je m'inquiétais
Your picture was outdated,                            - Ta photo était trop vieille,
And you looked liked a dog.                           - et tu ressemblais à un chien.
Now I can’t wait to read about me later on your blog. - Maintenant j'ai hâte de lire ce que tu vas dire de moi sur ton blog.
eVite!                                                - eVite !

Et pour finir, voici comme promis les explications pour les non-webophone :

Google Earth : site permettant de voir l’ensemble de la terre en photo et en détails.
une moo-moo : on pourrait dire « meuh-meuh ». Vache USB pour amoureux… Une vidéo vaut mieux qu’un long discours…
Hulu : site Web gratuit de vidéo à la demande (en partie non accessible depuis la France)
Twitter : site de micro-blogging, c’est à dire permettant de clamer au monde entier ce que vous êtes en train de faire à l’instant présent, dans des messages courts. (« Là, je suis en train de twitter. » « Et maintenant, je twitte » « Tiens, je suis encore en train de twitter… » ou plus sérieusement « Que vais-je faire à dîner ce soir ? », « Je viens de voir le film Transporteur III, j’ai trouvé que c’était… »)
Facebook : réseau social : site permettant au gens de se rassembler virtuellement et de communiquer entre eux.
Pandora : site permettant de découvrir des musiques proches de celles que vous aimez (non accessible depuis la France)
O-A-R : « Of A Revolution », groupe de rock américain
eHarmony : site de rencontre matrimoniales
Gaylords : ancien gang à Chicago
eVite : (sonorité proche de « invite » en anglais) site de gestion d’invitations

jeudi 11 juin 2009

Le don.

Filed under: Actualité,Internet — mazzhe @ 18\0600

[…] la gratuité sans échange doit rester un monopole de la collectivité, de l’Etat, qui l’organise de manière à préserver l’équité. Si le don n’est pas un échange, il aliène celui qui reçoit et détruit le lien social.

Non, ce n’est pas de moi. Sûrement pas !
Un jour, je vous parlerai de ma conception du don, de la gratuité ou de l’échange…

Réfléchissez un peu à la phrase ci-dessus, avant d’aller chercher son auteur : seul l’Etat a le droit d’offrir gratuitement ? Si je donne sans réclamer quelque chose en retour, j’aliène, je détruis la société ?

Et ben… Si je vous ai un jour offert quelque chose, je vous prie de m’en excuser. Je ne le ferai plus…

mercredi 10 juin 2009

Hadopi, 3ème avertissement ! On coupe ?

Filed under: Actualité,Internet — mazzhe @ 22\1026

Le 9 avril 2009, l’assemblée nationale avait envoyé un premier mail d’avertissment au gouvernement, pour lui signifier que la loi HADOPI n’était pas acceptable : elle avait rejeté la loi HADOPI.

Le 22 avril, l’Europe avait envoyé une lettre recommandée au gouvernement, en adoptant l’amendement 46 du « paquet télécoms ». Non, définitivement, cette loi n’est pas bonne

Mais le gouvernement, tétu, a recommencé. Le 13 mai, les députés (un peu sous la pression), puis les sénateurs ont voté la loi.

Heureusement, une Haute Autorité, le conseil constitutionnel, vient d’envoyer un troisième avertissement au gouvernement : la loi « Création et Internet » est anticonstitutionnelle !
La décision du conseil est « nette, sans appel, claire et particulièrement motivée. C’est la plus sévère depuis une bonne dizaine d’années » dit Dominique Rousseau, professeur de droit constitutionnel.
En effet, la loi bafoue 3 points (et non des moindres) de la Déclaration universelle des droits de l’Homme ou de la constitution :

  • La présomption d’innocence
  • La liberté d’expression
  • Le rôle de la justice

Le Conseil constitutionnel dit :

  • « Seul le titulaire du contrat d’abonnement à Internet pouvait faire l’objet des sanctions instituées ». Or « pour s’exonérer, il lui incombait de produire des éléments de nature à établir que l’atteinte portée au droit d’auteur procède de la fraude d’un tiers », ce qui institue « une présomption de culpabilité ».
  • « Internet est une composante de la liberté d’expression et de consommation » qui « fait l’objet d’une constante jurisprudence protectrice ».
  • « c’est à la justice de prononcer une sanction lorsqu’il est établi qu’il y a des téléchargements illégaux »

C’est une victoire ! Même si Albanel a expliqué qu’elle allait faire voter une nouvelle loi, ce dispositif sera, de fait, inapplicable. Youhou !

Troisième avertissement… Et si on coupait au gouvernement l’accès aux proposition de loi ? Ca va nous permettre de souffler quelques mois jours avant qu’ils votent la LOPPSI

mercredi 3 juin 2009

Hier, JM Beaupuy rencontrait les blogueurs Orléanais

Filed under: Actualité,Blog(s),En,Europe,Hors — mazzhe @ 13\0124
Tags: , , ,

Hier, Jean-Marie Beaupuy, tête de liste du Mouvement démocrate sur notre région, est venu rencontrer les blogueurs d’Orléans.

Le sujet de la rencontre était « L’Europe est l’immigration », en lien avec le cercle du silence qui avait lieu juste à côté au même moment.

M. Beaupuy a expliqué les règles de fonctionnement des lois européennes. Comment elles sont proposées, construites, puis comment elles sont adoptées, et enfin comment elles sont appliquées dans les pays.

Elles sont proposées par la commission européenne, (ou suggérées par les députés à la commission pour qu’elle les proposent) et validées par le conseil. Autrement dit : si une loi européenne est votée, c’est que les ministres concernés l’ont TOUS acceptée.
Ensuite, une loi votée par le parlement européen doit être appliquée par les pays. Si la loi européenne dit que la rétention administrative est au maximum de 6 mois (renouvellables 2 fois), les pays doivent remettre cette loi dans leurs textes, et peuvent être plus vertueux. Le texte européen est un compromis entre tous les pays, mais chacun peut faire mieux. Il aimerait que la france fasse mieux.

Par ailleurs, il a expliqué l’importance du co-développement pour mieux gérer les flux migratoire : « si quelqu’un part de son pays, c’est parce qu’il a faim, ce n’est pas par plaisir ! » … Avant de chercher à renforcer les frontières, les contrôles et les expulsions, il faut agir avec les pays d’émigration pour les aider à améliorer les conditions de vies de leurs concitoyens.
Il a rappellé qu’il faut quecette aide soit efficace, et qu’il faut donc lutter contre la corruption.

Je me suis éloigné avant la fin du débat, mais peut-être que vous pourrez trouver un autre compte-rendu sur les blogs des différents blogeurs présents.

C »était une rencontre intéressante par la diversité des couleurs politiques présentes parmi les blogeurs. On y trouvait bien évidemment des MoDem, pas mal d’adhérents PS (ou assimilés 😉 ), mais aussi del’UMP ou du MPF, ou d’autres dont je ne saurais pas définir la couleur.

Etaient présent (et en parleront peut-être sur leurs blogs) : Miguel, Yves Clément, GABRIELLE, Grégoire, Mathieu, QT, JPM

Page suivante »

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.