Hors et En

vendredi 2 mars 2012

2 candidats : François ou François ?

Dans mon dernier article, j’expliquais pourquoi il n’y a que 2 vrais candidats pour l’élection présidentielle de 2012.

Ces 2 candidats, ces 2 François, me plaisent bien et  disent des choses qui me plaisent.

Mais l’un des deux fait des promesses qu’il ne pourra pas tenir, car son programme est fondé sur des hypothèses de croissance irréalistes (voir ici). S’il appliquait réellement son programme, cela conduirait à une augmentation massive de la dette, une dégradation des conditions de prêts, un scénario à la grecque, et la sortie de l’euro (ici, par un ancien ministre du budget)… Sa proposition de taxer les riches est tout aussi improbable, car s’il l’appliquait, les riches en question iraient se domicilier ailleurs, ne paieraient plus aucun impôt en France, et les bénéfices de cette action risqueraient d’être négatifs (Il l’a d’ailleurs dit lui-même à médiapart) ! Le programme de François Hollande est tellement irréaliste que quelques blogueurs se demandent s’il est fou ou s’il ment
Je pense pour ma part qu’il ment. Qu’il fait ces annonces pour « faire du buzz », reprenant ainsi les méthodes désastreuses de son premier rival. On le voit d’ailleurs lorsqu’il revient sur ce qu’il a annoncé. « Mon ennemi c’est la finance« , mais devant la city de Londres : non, non pas du tout, la place forte de la finance néolibérale débridée, n’a rien à craindre des régulations « socialistes » à venir. (source). Le quotient familial sera supprimé, non réformé, non adapté, non fusionné, euh, je ne sais plus. Il ne faut pas faire d’impôt confiscatoire sur les grandes fortune, mais j’en fais un de 75% (sans compter la CSG)…  Bref. Un pas en avant, 2 pas en arrière. Tant qu’on parle de moi, c’est l’essentiel, j’ai bien compris la méthode : dire n’importe quoi, un fois élu j’oublierai tout et je ferai ce que je voudrai.

Cela me rassure quant au danger potentiel de François Hollande. Il n’est pas si dangereux que ça, puisqu’il ne fera pas ce qu’il dit. Mais du coup, je ne sais pas ce qu’il fera.

En revanche, François Bayrou fonde son programme sur les hypothèses de croissance pessimistes du FMI. Il propose deux tranches supplémentaires d’impôts sur le revenu, moins élevées, mais plus efficaces (ou ici, plus détaillé). Il ne promet pas des postes supplémentaires, des « emplois d’avenir » ou de revenir à la retraite à 60 ans. Son programme fait moins plaisir à lire, mais il est plus réaliste. Il pourra être appliqué. François Bayrou présente ce qu’il veut réellement faire, sans démagogie. Bien ou moins bien, c’est clair, on sait ce qu’il va faire. C’est le candidat de la vérité.

Par ailleurs, François Bayrou a démontré a plusieurs reprises (ici ou , par exemple) que «  le monde politique français tel qu’il est avec ces deux partis qui ont tous les pouvoirs, est incapable d’être réformé par ceux qui le détiennent. » Si François Hollande arrive à l’Élysée, le PS contrôlera « la majorité des petites communes, la majorité des villes moyennes, 60 % des grandes villes, 60 % des départements, 90 % des régions, le Sénat, l’Assemblée Nationale, le gouvernement et la présidence de la République« . Vous croyez qu’il changera le système politique qui lui assure ce pouvoir ? C’est impossible…

François Bayrou a annoncé que s’il est élu, il organisera un référendum le 10 juin, c’est à dire en même temps que les élection législatives, pour changer un certain nombre de règles de la vie politique française : financement des partis, cumul des mandats, reconnaissance du vote blanc, parité réelle, proportionnelle à l’assemblée, et j’en passe… De quoi faire enfin espérer que la démocratie n’est pas qu’un joli mot…

Pour toutes ces raisons, entre les 2 seuls candidats éligibles, je choisirai de voter Bayrou.

Publicités

6 commentaires »

  1. […] article : Pourquoi faut-il préférer François plutôt que François ? Share this:ShareEmailPrintFacebookTwitterJ'aimeJ'aime  Commentaires […]

    Ping par 2 candidats, un seul tour. « Hors et En — vendredi 2 mars 2012 @ 13\0121 | Réponse

  2. Pour ma part je trouve que la comparaison de programmes pour cette campagne électorale est complètement nulle et non avenue.

    Les marges de manœuvre seront tellement faibles que le prochain président n’aura pas beaucoup de choix. Ce qui compte, c’est le style de personne que l’on veut voir à la tête de l’Etat, la vision que porte ce candidat et la capacité de rassemblement du futur élu.

    A ce jeux là: François Bayrou est véritablement la bonne personne. Situé au résolument au centre, voilà quelqu’un qui politiquement sera capable de travailler avec des gens de tout bords. Il ne traîne aucune casseroles, C’est quelqu’un de courage qui a beaucoup d’abnégation qui se prépare avec sérénité depuis longtemps à ce poste. Rien à voir avec un Hollande qui est prêt à dire n’importe quoi à n’importe qui pour être élu. C’est ça qui me rassure avec Bayrou.

    Par contre, trois choses m’agace avec Bayrou:

    – Son parti est tout petit
    – Il ne parle jamais d’écologie ou de politique énergétique de la France
    – La façon dont il a parlé à Cohen Bendit lors de la campagne européenne et la fait que Lepage ne veuille plus entendre parler de lui.

    Paul.

    Commentaire par Paul Itique (@Paul_Itique) — vendredi 2 mars 2012 @ 13\0149 | Réponse

    • Tu as raison, Paul. Je n’ai pas l’impression de comparer les programme, mais plutôt les personnes : Je démontre que Hollande est prêt à dire n’importe quoi, alors que Bayrou se contente de la vérité. Ce n’est pas une différence programmatique, ça. C’est une différence de personnalité..
      (J’avais d’ailleurs fait une comparaison détaillée de leurs discours sur l’éducation, et j’en avais conclu que ce sont les mêmes !)

      Ce que tu dit sur Bayrou :
      – on ne l’entend pas sur l’écologie. 100% d’accord avec toi.
      – l’altercation avec Cohen Bendit… C’est un dérapage comme il peut en arriver lorsqu’on sent qu’on est en difficulté dans une campagne. Don’t act.
      Mais comme toi, je suis inquiet quand j’entends Lepage ou d’autres parler de lui…

      En revanche, pour la taille de son parti, je ne suis pas inquiet. Tu sais bien qu’il y a des centristes au PS et des centristes à l’UMP… Si Bayrou propose à des gens compétents de travailler ensemble pour sortir la France de ses difficultés, je pense qu’ils accepteront.

      Commentaire par mazzhe — vendredi 2 mars 2012 @ 14\0240 | Réponse

  3. Nous ne sommes peut être pas si éloigné en effet.

    Maintenant va falloir que ça bouge sévère du côté de Bayrou car sinon il sera incapable de ratrapper Sarko et Hollande.

    Aussi faut qu’il soit plus populaire…

    Tant de chose à faire !!

    Commentaire par Paul Itique (@Paul_Itique) — vendredi 2 mars 2012 @ 15\0334 | Réponse

  4. François Hollande est […cf commentaire ci-dessous…], s’il est élu je pense qu’on va droit dans le mur!!!!

    Commentaire par POTIER Bruno — dimanche 11 mars 2012 @ 11\1105 | Réponse

    • Étant responsable de ce qui est publié sur ce blog, je n’accepte pas les insultes. J’ai donc supprimé les 2 adjectifs que vous aviez utilisés. Merci de votre compréhension.

      Commentaire par mazzhe — dimanche 11 mars 2012 @ 13\0140 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :