Hors et En

mardi 22 novembre 2011

droit de grève inutile…

Filed under: Education,Hors,Lois — mazzhe @ 23\1129

Lorsqu’un salarié estime que ses conditions de travail ne sont pas satisfaisantes, il peut négocier avec son employeur l’amélioration de celles-ci. Les rapports entre l’employeur et l’employé peuvent être équilibrés dans la mesure où :

– l’employé à besoin de son patron pour avoir du travail (ou au moins le salaire associé)
– l’employeur a besoin de son salarié pour réaliser un ensemble de tâches qu’il ne peut pas faire lui-même.

C’est dans cette relation que le droit de grève prend racine : le salarié peut (dans certaines conditions) cesser d’effectuer les tâches dont il a la charge, et assume en contre-partie la perte du salaire équivalent.

Mais un problème se pose lorsque cette relation est faussée, comme c’est le cas auprès du premier employeur français, qui emploie près d’un million d’employés, soit 1,62%  de la population française*.

L’Éducation Nationale n’a pas besoin des enseignants. Peut lui importe qu’ils aillent travailler ou non. Si ils ne font pas cours, l’administration n’a pas davantage de taches à faire, et ne perd pas d’argent. Ceux qui perdent quelque chose, ce sont les élèves, qui ne peuvent plus apprendre. Les enseignants le savent bien, et s’efforcent d’ailleurs de limiter cette conséquence, en luttant, tel le lapin blanc d’Alice, pour rattraper leur « retard sur le programme« … Par ailleurs, ces élèves ne sont pas actionnaires de l’éducation nationale, et n’ont aucun pouvoir sur l’employeur… Et même si les familles sont mécontentes, ce ne sont pas elles qui décident de payer où non le service public d’éducation… Le seul pouvoir « remontant » est fourni par les élections présidentielles et législatives (ouf, c’est bientôt). Mais il y a tellement d’autres choses en jeu dans ces élections qu’aucun levier direct n’a de réelle influence sur ce que peut décider le premier employeur de France…

Le 15 décembre aura lieu une grève, pour protester contre des nouvelles conditions de travail imposées par l’employeur sans concertation avec les salariés. Je ne participerai pas à ce mouvement, car je ne vois pas pourquoi j’offrirai une journée de salaire à mon employeur tout en punissant des élèves qui ne sont pour rien dans ces décisions unilatérales.

Je manifesterai mon désaccord en allant travailler, ce qui obligera mon employeur à me payer.

Quel moyen de pression les enseignants peuvent-ils mettre en œuvre pour négocier équitablement leurs conditions de travail avec leur employeur… ?

1 053 670 employés à ce jour, selon le site du MENJVA (ici), pour 65 026 885 habitants en France, selon Wikipedia (ici)

Publicités

2 commentaires »

  1. […] à mon dernier article, j’ai eu un échange intéressant avec un responsable […]

    Ping par droit de grève… suite « Hors et En — vendredi 25 novembre 2011 @ 10\1058 | Réponse

  2. […] vous avais donné sur ce blog mon avis (ici, puis ici) quant à la grève annoncée dans l’Education Nationale le 15 […]

    Ping par Grève annulée ! « Hors et En — vendredi 2 décembre 2011 @ 16\0408 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :