Hors et En

mardi 23 août 2011

L’intélégence…

Filed under: Actualité,Education,Hors,perso — mazzhe @ 19\0758

(Cet article est le troisième d’une série commençant ici, destinée à présenter mes notes de lecture sur l’ouvrage « TV lobotomie », de M. Desmurget.)

Le premier effet grave causé par la télévision est l’influence qu’elle a* sur l’intelligence et la culture de ceux qui la regardent.

M. Desmurget commence ce chapitre par une grande série d’exemples forts divertissants d’âneries que sont capables de dire les gens. Bien que très amusants, j’ai remarqué que ces citations ne forment pas une étude scientifique, un échantillon représentatif, et n’ont donc dans ce livre qu’une valeur récréative. On ne peut pas citer un cas particulier (ni plusieurs) pour démontrer une généralité…
Il profite d’ailleurs de ce chapitre pour dénigrer des méthodes d’éducation que, en tant qu’enseignant, je trouve particulièrement intéressantes, et pour mettre en valeurs certains « pédagogues » qui me semblent pour ma part totalement rétrogrades.
J’ai donc assez inégalement aimé cette partie, mais suite est intéressante.

Les études qu’il cite montrent un parallélisme frappant entre le taux de pénétration de la télévision dans les foyers et l’échec scolaire. La courbe qu’il publie montre sans équivoque et de façon impressionnante que plus la télévision s’est installée dans les foyers américains, plus l’échec au test SAT (test d’aptitude scolaire) était important.

Il cite ensuite une étude portant sur 3 villes canadiennes (une qui n’avait pas accès à la télévision, une qui n’avait qu’une seule chaîne, et la dernière qui en avait plusieurs) qui fait état d’importantes différences de réussite scolaire entre la première et les deux autres. Cette différence s’estompa lorsque la première ville eu accès à la télévision, atteignant ainsi un niveau d’échec comparable aux deux autres…

La dernière partie de ce chapitre montre – études à l’appui, bien sûr – comment tous les champs du développement sont affectés par l’exposition aux contenus télévisuels : l’intelligence, l’imagination, le langage, la lecture, les capacités d’attention, la motricité…

Au bout du chemin, c’est l’ensemble du devenir intellectuel, culturel, scolaire, et professionnel de l’enfant qui se trouve compromis.

Chaque heure de télévision hebdomadaire implique 33% de risques supplémentaires de quitter l’école sans diplôme.

 

Après la lecture de ce chapitre, l’enseignant que je suis se sent découragé par l’ampleur de la tâche. Comment réussir à faire progresser les élèves malgré la télévision ? J’ai en même temps des envies, des idées, mais à quoi bon… ?
En tous cas, en tant que parent, je me réjouis que nous ayons choisi de ne pas avoir de télévision chez nous, et je me demande dans quelle mesure ce choix favorise l’imagination, les capacités de dessin ou de réflexion de nos enfants…

 

*Dans son introduction, l’auteur a montré comment les méthodes scientifiques permettent de faire le distingo entre les effets dus à la télévision et les effets dus à d’autres facteurs tels que le niveau social, la structure familiale, le temps de sommeil ou n’importe quel autre facteur. On peut donc savoir les conséquences propres de la télé. (même si ce sont des sales conséquences…)

Publicités

Un commentaire »

  1. Je suis en cours de lecture de ce livre, dont j’ai entendu parler dans une émission très intéressante sur France Inter…. Je partage tout à fait ton opinion Matthieu, aussi bien sur les bienfaits de ne pas avoir de télévision chez soi (ou de ne pas la regarder, même si c’est beaucoup plus difficile !), que sur l’exagération du ton de l’auteur, très virulent et parfois versant dans la propagande.

    En même temps, comment ne pas le comprendre ?!

    En effet, que faire face à ce fléau ? Comment arriver à se faire entendre ? A « décrocher », puisqu’il s’agit quand même bien souvent d’une vraie drogue (et je sais de quoi je parle !)…. ? A faire décrocher les autres ?
    Comment faire entendre aux parents des enfants que je soigne (je suis orthophoniste) : « Commencez par éteindre la télé ! » ? Surtout qu’à les entendre, tous, leurs enfants ne la regardent jamais que très peu….1h le soir en rentrant de l’école, et parfois le matin,et bien sûr on ne compte pas les émissions regardées par les adultes avec les enfants dans la pièce…. Comment ne pas les culpabiliser et réussir à les faire changer d’habitudes si ancrées et si « innocentes » ?….

    Je me réjouis pour mes enfants, mais en même temps, je pense qu’elles vont avoir à faire face à un drôle de monde….

    Et pour les autres ? Moi aussi, je suis parfois très découragée !

    Elimasaëlle.

    Commentaire par claireetolivier — mercredi 24 août 2011 @ 15\0326 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :