Hors et En

dimanche 23 mai 2010

Troll en voie de disparition

Qu’est-ce qu’un troll ?

  • Dans le monde des dieux du Nord, l’Yggdrasil, puis après dans le monde la littérature, le troll est un géant incarnant les forces naturelles.

Le troll mythologique est, semble-t-il, disparu.

Le troll littéraire est, lui, une espèce non menacée. Des nouveaux spécimens naissent régulièrement dans la littérature fantastique et les jeux vidéos.

  • Dans le monde virtuel d’internet, un troll est un message susceptible de générer des polémiques non-constructives. (« Qu’est-ce qui est mieux : Linux ou windows ?« )

Le troll informatique est, hélas, un fléau envahissant qui ne semble pas près de disparaitre. Sa profusion est visible sur de nombreux forums. Merci de ne pas les nourrir…

  • Dans le monde offshore, Troll est un gisement de gaz.

Le Troll offshore est voué à l’épuisement.

———————————

Je veux vous parler aujourd’hui d’une autre espèce de troll, bien réelle : le P-troll (Powerful troll). Cette espèce est en voie de disparition, et sa disparition risque d’être catastophique pour l’humanité. En effet, le P-troll étant super fort, des grandes compagnies l’exploitent intensément et vendent cette énergie.

J’étais vendredi à une conférence organisée par la ZECO à propos de ce P-troll et de l’avenir du monde sans lui. C’était fort intéressant, très clair et à la portée de tout le monde ! Merci MM. Thévard.
Sans en faire un compte-rendu complet, voici quelques notes ou phrases qui m’ont marqué…

Tous les spécialistes sont d’accord : la production de P-troll va cesser de croître. La question est « quand ? ». Un moyenne faite sur 20 modèles différents, du plus optimiste au plus pessimiste, nous dit : « le pic aura lieu en 2022. Après cette date, ça va diminuer. » C’est dans 12 ans ! Mon ainé passera son bac… C’est demain…

Sachant cela, les prix du P-troll vont augmenter. Sans cesse. Mais ce n’est pas grave, car de toutes façons, comme il y en aura de moins en moins, ceux qui en ont le garderont pour eux, et ne le vendront pas ! Donc nous n’en aurons plus.

Bon, mais alors, peut-on remplacer ces trolls par d’autres créatures pour produire de l’énergie ? Par exemple, si au lieu d’exploiter des trolls, on exploitait des humains, ce serait possible ? Oui, mais le P-troll est très très fort ! Pour remplacer le P-troll dans son travail, il faut entre 6 et 60 hommes, suivant le travail à faire.
Imaginez un peu : au lieu d’acheter 1L de P-troll à 1,4€, il faudrait acheter pour 540€ à 5 400€ d’energie humaine (tarif SMIC), c’est à dire 400 à 4 000 fois plus cher ! Aie aie aie…

Actuellement, pour chacun d’entre nous, il faudrait 28 « esclaves énergétiques » pour notre transport, 27 pour notre électricité (pour pouvoir écrire sur nos blogs…), 21 pour le chauffage… Au total, 118 esclaves (dont 5 qui ne servent à rien : ils produisent de l’énergie qui sera perdue.)
Vous imaginez un peu ? C’est une sacrée solution au problème de chomage, non ? (sans compter que ces esclaves là ont eux aussi besoin d’esclaves pour être nourris…)

Donc, plus sérieusement, on ne peut pas continuer comme ça, il faut qu’on accepte de baisser notre consommation d’énergie, pour sauver les trolls, les esclaves et la planête !

Comment faire ? Diminuer la surface des logements, consommer localement et moins, recycler et réparer, etc.

Si il n’y a plus de moyens de transports, l’autonomie alimentaire de la région parisienne est de 2 jours ! Pour la région Centre, c’est plus rassurant : on pourra manger du blé à s’en faire éclater la panse. En revanche, il ne faudra pas compter manger de la viande.

En conclusion, M.Thévard disait : « La seule diminution de nos consommations ne suffira pas. Il faut réorganiser nos modes de vie. Il faut recentrer les besoins vers l’Homme. »

Ca, ça me parle…

Publicités

5 commentaires »

  1. “Qu’est-ce qui est mieux : Linux ou windows ?“
    Ah non, ceci n’est pas un troll, tout le monde connait la réponse…
    Concernant le P-troll, regarde ce qui se fati du côté de Solar Impulse:
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Solar_Impulse
    Pas une panacée, mais le genre « d’impulsion » qui nous rapproche des solutions en se servant de notre imagination, recherche et savoir faire plutôt que les trop fréquents attermoiements qui présentent la fin des fossiles comme un retour en arrière obligatoire pour tous…

    Commentaire par aubanel — samedi 29 mai 2010 @ 9\0945 | Réponse

  2. Je ne nourrirai pas ton troll, Auba… 😉

    En revanche, en ce qui concerne la fin des fossiles, je souhaite de tout coeur que cela n’implique pas un retour en arrière, mais hélas, si les societés continuent sur leur lancée actuelle, je me demande bien comment on réussira a aller de l’avant sans énergie. J’espère sincèrement que notre imagination trouvera des solutions…

    Commentaire par mazzhe — samedi 29 mai 2010 @ 18\0651 | Réponse

  3. Il faut avoir foi (tiens, ce mot là dans ma bouche, vite, une brosse et un savon) dans la capacité humaine à ce bouger le cul quand il trempe sérieusement dans la merde. Espérons juste que ce ne sera pas trop tard.

    Certes si on regarde les choses froidement, l’effort à fournir est complètement dantesque (sans parler même de la problématique de l’impact climatique). Mais personne ne va se bouger le train si c’est pour faire « moins bien ». Ça donne envie à Mme Michu de se lever le matin ça ? tiens, aujourd’hui je vais me laver avec une demi bassine d’eau froide, et j’irai pas voir tatie, ça fera des éconocroques d’énergie. Puis je vais remplacer mon steak saignant par de délicieux brocolis (c’est bon les brocolois, mais un bon steak…). Même si c’est justifié, avec un projet de société bandant comme ça tu vas te retrouver avec une bande de mormons dépressifs. Vivants certes.
    Je grossis un peu le trait, mais ce qui me semble capital, c’est d’essayer de faire plus avec moins.
    Et de faire feux de tout bois, que ce soit côté production (nucléaire -d’ailleurs, on en est où de la recherch sur la fusion ?-, solaire, éolien, géo truc et hydro machin) *et* consommation (isolation, objets intelligents, urbanisation, transports en commun, etc)

    Bon en vrai j’en sais rien de tout ça, c’est juste la perception que je peux avoir du problème. L’avantage de mettre le problème du côté de notre intelligence, c’est que
    1/ Y’a de la marge de progression
    2/ Il ne risque pas d’y avoir un pic 😉

    À bonne entendeur …

    Commentaire par aubanel — samedi 29 mai 2010 @ 19\0752 | Réponse

  4. D’ailleurs, que penses-tu de ça ?
    http://www.guardian.co.uk/science/2010/may/20/craig-venter-synthetic-life-form

    Commentaire par aubanel — dimanche 30 mai 2010 @ 7\0742 | Réponse

  5. Si je voulais répondre à ton commentaire 3, on aurai l’impression que je prône un idéal de « mormons dépressifs », mais ce n’est pas le cas ! Comme toi, j’ai envie qu’on fasse mieux, en confort comme en consommation de ressources. Et c’est pour ça que, même si je vois des points négatifs, je suis à fond favorable à toute « impulsion » comme celle-ci, qui nous appelle et nous encourage à continuer le progrès tout en s’assurant qu’on n’empêchera pas les progrès futurs par le progrès actuel. (tu me ssuis ?)

    Concernant la cellule créée « from scratch », (telle LFS), je n’ai pas vraiment d’avis. Je ne suis pas spécialiste du domaine, et je ne connais ni les débouchés, ni les risques ou conséquences (bien que je ne doute pas qu’il y en ait, des uns comme des autres).
    Je ne vois pas pourquoi « jouer à Dieu » serait un scandale : d’après la Genèse, c’est lui qui a « créé l’Homme à son image », donc comme lui, créateur et libre. L’essentiel pour moi est que les recherches et les découvertes de l’Homme respectent l’Homme. (si elles respectent l’Homme, alors elles respectent Dieu)

    Commentaire par mazzhe — dimanche 30 mai 2010 @ 10\1058 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :