Hors et En

mercredi 3 juin 2009

L’Europe et les identités régionales

j-4 (encore) : 5ème épisode

Le breton est-il ma langue maternelle ?
Non. Je suis né à Tours où on ne l’parle pas.
Suis-je même breton ? Vraiment, je le crois.
Mais de pure race ? Qu’en sais-je et qu’importe ?
Séparatiste ? Régionaliste ? Autonomiste ?
Oui et non. Différent.
Mais alors vous ne comprenez plus…
Qu’appelons-nous être breton,
Et d’abord, pourquoi l’être ?

Français d’état civil, je suis nommé français,
j’assume à chaque instant ma situation de français.
Mon appartenance à la Bretagne n’est en revanche
qu’une qualité facultative,
que je puis parfaitement renier ou méconnaître.
Je l’ai d’ailleurs fait, j’ai longtemps ignoré qu’j’étais breton.

Français, sans problème,
il me faut donc vivre la Bretagne en surplus,
ou pour mieux dire, en conscience.
Si je perds cette conscience,
la Bretagne cesse d’être en moi.
Si tous les Bretons la perdent,
elle cesse absolument d’être.

La Bretagne n’a pas de papiers.
Elle n’existe que si, à chaque génération,
des hommes se reconnaissent Bretons.
A cette heure, des enfants naissent en Bretagne.
Seront-ils Bretons ?
Nul ne le sait.

A chacun,
l’âge venu,
la découverte, ou l’ignorance…

Non, ce n’est pas de moi. Mais je l’ai adapté à ma situation : j’ai changé 1 mot, que les connaisseurs auront repéré. Vous trouverez facilement ce texte sur le net, mais ce n’est pas là que je l’ai copié. Je le connais par cœur depuis que je suis devenu Breton.

A Orléans, l’identité régionale n’est pas aussi marquée qu’en Bretagne, en Catalogne ou aux Pays Basques. Le débat sur l’identité régionale peut sembler lointain.. Mais pour les Corses, ou aussi les Martiniquais, les Réunionnais, leur place dans l’Europe peut les inquiéter. Comment peut-on rester corse ou basque au sein de l’Europe ? Comment garder, cultiver et promouvoir une langue régionnale et une culture ? Est-ce que les différents candidats aux Européennes évoquent ce sujet ?

Le programme UMP, dans son point 18, évoque l’Outre-mer :

Nos régions ultra-périphériques et notamment nos départements et territoires d’Outre-mer sont les points d’appui et de rayonnement de l’Europe sur les 5 continents, mais détiennent par ailleurs, par leur biodiversité terrestre et marine, les moteurs de la croissance durable. Nous proposons d’agir pour qu’ils deviennent un exemple et une réussite pour l’Europe dans le respect de leur identité.

Ils souhaitent respecter leur identité de façon exemplaire. Mais rien n’est dit concernant les autres régions… (à moins qu’ils ne considèrent la Bretagne, la Corse et l’Alsace comme des régions « ultra-périphériques » ?)

Pour Europe Ecologie :

La politique culturelle de l’Union Européenne doit s’enrichir de tous les apports de la diversité européenne, notamment en favorisant […] la protection de l’héritage culturel européen, l’encouragement au multilinguisme et à l’espéranto, la protection des langues régionales. La diversité culturelle est une richesse de l’humanité et doit être préservée.

[…] Nous proposons que la charte européenne des langues régionales ou minoritaires soit traduite dans le droit européen et que les engagements qui y sont contenus soient applicables à l’ensemble des États de l’Union.

Pour info, la charte européenne des langues régionales a été signée, mais pas ratifiée par la France, donc celle-ci n’est contrainte à rien. La traduire en droit serait sans doute une solution pour contraindre les Etats, dont la France, à l’appliquer.

Pour le PS :

Nous soutenons la reconnaissance et la promotion de la diversité culturelle et linguistique de l’Europe, qui est une de ses plus grandes richesses et un aspect fondamental de son identité.

Je pense que s’ils ne disent rien de plus, si ils n’évoquent pas explicitement les langues régionales, c’est parce qu’une partie d’entre eux défent l’idée d’une seule langue en France pour maintenir une égalité, une unité entre les français. Ils n’évoquent donc pas la charte et restent un peu dans le flou, pour faire un consensus pas trop contraignant.

Pour le MoDem :

Pour une Europe protectrice des identités :
La construction européenne n’a jamais eu pour objet de faire disparaître les Etats-nations ni les cultures régionales. Au contraire, l’Europe reconnaît le pluralisme des identités et des cultures, à travers par exemple la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires. Cette diversité incroyable de notre continent est une richesse à entretenir.

Nous proposons de :
– Garantir les cultures, les modes de vie et les identités en Europe.

Le MoDem, comme le PS, rappelle l’importance de la diversité dans la culture européenne, mais va jusqu’aux langues régionales en évoquant la charte européenne des langues régionales ou minoritaires pour entretenir la diversité des cultures.

Bref,
« Enrichissons-nous de nos différences » disait Paul Valery. Pour qui n’a pas peur de l’autre, de la différence, la diversité est une chance. Il faut l’entretenir. Encore un fois, l’UMP fait bande à part dans mon analyse. Le PS soutient et promeut cette diversité, le MoDem va un peu plus loin, et Europe Ecologie est toujours plus ambitieuse, moins réservée…

PS : Pour ceux qui voudraient la référence du texte d’introduction, c’est par ici

——————————————–

Rappel :
Les références des textes que j’utilise sont indiquées dans mon introduction : ma campagne à moi…
Si vous avez un autre texte, ou une autre lecture, une autre façon de voir les choses, vous pouvez l’exprimer dans les commentaires.

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :