Hors et En

mercredi 3 juin 2009

L’Europe et la paix, l’Europe et l’international

j-4 : 4ème épisode

On continue… Ou plutôt, on revient en arrière. La première raison d’être de l’Europe, lorsque l’idée a germé après la deuxième guerre mondiale, c’est la paix. Pouvoir vivre ensemble, en paix.
Comment cette idée de « vivre ensemble, vivre en paix », et les relations avec les pays extérieurs à l’Europe sont-elles abordées par les différents partis ?

Alors, commençons par le PS… Leur sixième et dernier groupe de propositions s’intitule « Faire de l’Europe un partenaire fort pour la paix, la sécurité et le développement« . Il y est dit :

L’UE doit être à l’avant-garde de l’action pour la paix […]
Nous pensons que l’Europe doit exprimer une parole commune plus forte dans le monde […]
Nous devons augmenter notre influence et notre poids en unifiant nos positions et en parlant chaque fois que possible d’une seule voix. Le renforcement du rôle du Haut Représentant de l’Union pour la politique extérieure et de sécurité commune y contribuera de façon importante. […]
Les institutions mondiales actuelles, de leur côté, se sont révélées peu adaptées aux nouveaux défis globaux. L’Europe doit donc engager avec force, en partenariat avec la nouvelle Administration démocrate des Etats-Unis, le débat sur une gouvernance mondiale réformée, dans le sens du multilatéralisme et d’une coopération renforcée.

Sur la question de l’armement, le PS propose d' »intensifier les efforts en faveur du désarmement international » car ils veulent « un monde sans armes nucléaires« .

Puis le MoDem : Ils sont bien sur la même longueur d’onde en ce qui concerne la paix et la parole commune, mais le programme reste très discret sur ce point.

La construction de l’Europe est l’entreprise historique la plus pacifique et la plus novatrice de tous les temps.

Nous proposons que l’Union européenne s’oblige à agir de concert chaque fois que se présente une crise universelle.

Ils évoquent les relations internationales sur le plan de la solidarité internationale

Nous proposons de :
Mettre fin aux politiques de libéralisation des marchés agricoles qui ont ruiné les agricultures locales des pays pauvres.
Poursuivre l’engagement de l’Union en faveur de l’aide publique au développement.

c’est à peu près tout ce que j’ai trouvé.

A l’UMP, on trouve plus de choses, et on en apprend long sur leur façon de regarder le monde… Ca commence pourtant bien :

L’Europe des Pères fondateurs, celle de Jean Monnet et Robert Schuman, de Charles de Gaulle et Konrad Adenauer, s’est façonnée autour de valeurs de paix, de grands objectifs et de projets communs.

C’est l’esprit de cette Europe, audacieuse, qu’il nous faut retrouver.

Mais rapidement, on lit :

Être ensemble pour être respectés, pour se protéger
Notre force face à toutes ces menaces, c’est l’Union des Européens.

Pouvons-nous laisser les Etats-Unis seuls bâtir une économie plus durable et plus morale ?
Pouvons-nous laisser la Chine, la Russie ou l’Inde assurer la stabilité du monde ?
Pouvons-nous compter seulement sur nos Etats ? Seuls, le Royaume-Uni, l’Allemagne ou la France ne peuvent pas être entendus dans le concert des grandes puissances.
Pour relever ces défis nous avons besoin de l’Europe.

L’Europe ne doit pas être un problème.
L’Europe doit être une solution.

Renforcer nos frontières, préalable nécessaire à la lutte contre les différentes formes de crime organisé.

Faire preuve de fermeté sur l’immigration et l’asile

Ces gens ont peur. Ils cherchent à se protéger, et pour cela, ils veulent nous faire peur. Ils établissent des rapports qui sont des rapports de force, de peur, au lieu de penser « coopération », aide. Ils disent des choses qui peuvent être vraies, mais leur façon de les dire montre leur façon d’envisager le monde dans lequel nous vivons. Je ne vois pas le monde de la même façon.

Nous devons afficher un même visage et parler d’une seule voix forte pour être entendus et respectés face aux autres grandes puissances.

Comme soutien à notre action diplomatique, nous devons développer nos capacités de mobilisation civiles et militaires pour faire face aux crises et assurer la paix et la stabilité.
Mutualiser une partie de nos forces militaires de manière « autonome et complémentaire » de l’OTAN pour développer des capacités d’intervention et de renseignement à la hauteur des nouvelles formes de vulnérabilité […]
Renforcer nos capacités industrielles militaires, pour rendre notre armement plus moderne […]
Se doter de capacités pour lancer rapidement des opérations là où nos intérêts sont menacés […]

Si ils souhaitent, comme le PS, « parler d’une seule voix », leur vision de la paix est beaucoup plus « militaire ». Beaucoup trop ! (je n’ai pas tout mis) Je ne crois pas que la dissuasion soit toujours une méthode de prévention efficace.

Changeons de cap, et regardons du côté d’Europe Ecologie
Le neuvième et dernier pilier de leur programme « Contre l’apartheid planétaire, une Europe solidaire » développe leur idée de la solidarité internationale.

L’Europe est un espace et une force de paix depuis 64 ans. C’est un acquis formidable. […] l’Europe doit maintenant redonner du sens à son action dans le monde. Il est impossible d’assurer la paix dans le monde si la majorité de l’humanité continue à souffrir de la misère, de la faim et de la destruction des écosystèmes.

Ils proposent la création d’une politique étrangère et de sécurité commune « qui ne passe en aucun cas par l’adhésion à une OTAN dépassée« , et se positionnent très clairement sur le chemin de la démilitarisation :

Nous demandons le démantèlement des bases antimissiles des États-Unis sur le territoire de l’Union européenne et la fermeture des bases du système d’espionnage électronique Échelon.

L’Union européenne doit devenir une zone dénucléarisée […]. Elle doit se construire comme une puissance de paix prônant la prévention et la résolution négociée des conflits, à commencer par le Proche et Moyen-Orient. […]

Bref,
Je suis tous les jours un peu plus interloqué face à l’UMP. Je n’arrive pas à accepter leur logique de pensée. En revanche, je suis une nouvelle fois surpris par l’ambition du programme « Europe Ecologie ». Il me plait bien. Mais il est sans doute, comme moi-même, un peu utopiste et pas assez réaliste… Le programme du PS est plus modéré, réaliste. Je regrette de ne pas avoir trouvé plus d’éléments dans le programme du MoDem.

——————————————–

Rappel :
Les références des textes que j’utilise sont indiquées dans mon introduction : ma campagne à moi…
Si vous avez un autre texte, ou une autre lecture, une autre façon de voir les choses, vous pouvez l’exprimer dans les commentaires.

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :