Hors et En

mardi 2 juin 2009

L’Europe, l’éducation et la recherche

j-5 : 3ème épisode

L’Europe a déjà un rôle important pour la recherche. Sa place est peut-être un moins grande dans le domaine de l’éducation, mais c’est un sujet qui me tient à cœur. Voyons ce que les différents partis en disent…

Commençons par l’UMP : leur 28ème point sur 30 s’intitule « Harmoniser les cursus universitaires et délivrer des diplômes européens« . Ils proposent de continuer sur la lancée de ce qui existe déjà : création de diplômes conjoints entre universités européennes, généraliser la mobilité (Erasmus), harmoniser les diplômes, et enfin développer le trilinguisme dans tous les pays.

Rien à redire. Tout est intéressant.
Tiens, un point nouveau : « Editer un manuel d’histoire européen pour permettre aux jeunes générations de mieux s’approprier ce bagage collectif. » Et donc, tous les élèves de l’Europe devront utiliser le même manuel ? Tous les profs devront faire cours de la même façon ? Non, ce n’est pas un « manuel » qu’il faut faire… C’est un programme commun. Les professeurs sauront bien proposer ce « socle commun » à leur façon, et ça passera mieux…

En ce qui concerne la recherche, leur point 19 « Innover ensemble » met l’accent sur la mise en commun des recherches, entre autre pour pouvoir rivaliser avec les Etats-Unis.
Ils proposent aussi de « définir des critères obligatoires pour les dépenses publiques et privées en matière d’innovation et de recherche »

Le PS, de son côté, parle de l’éducation dans le « Pacte Européen pour le développement de l’emploi » qu’il propose :

Les ressources du Fonds social européen doivent être mobilisées pour le retour des travailleurs à l’emploi et pour le renforcement des qualifications. Dans une économie ouverte comme l’Europe, l’investissement dans l’éducation est fondamental pour la croissance et la création d’emplois plus qualifiés et mieux rémunérés. […]. Nous aurons aussi à ouvrir largement et équitablement la formation tout au long de la vie, avec une priorité à la formation de la ‘deuxième chance’ pour ceux et celles qui n’ont pas pu achever une scolarité complète. Ce soutien peut être apporté par des politiques européennes, nationales et régionales. En partant du succès du programme ERASMUS nous proposons d’augmenter dans le budget européen les crédits destinés aux échanges des Européens, pour élargir cette mobilité […] pour offrir au plus grand nombre la possibilité d’étudier à l’étranger. La mobilité doit être la règle, non l’exception : tout jeune Européen doit y avoir accès.

Nous entendons négocier […] des objectifs et des normes pour les politiques nationales de solidarité, de santé et d’éducation afin de lutter contre la pauvreté et les inégalités […]

C’est tout aussi intéressant. Comme l’UMP, le PS souhaite aller plus loin dans le programme Erasmus.
J’apprécie tout particulièrement l’idée de la formation de la deuxième chance.  (Le MoDem d’Orléans en avait parlé lors des municipales, et l’ouverture d’une « E2C » faisait partie du programme de Serge Grouard (p18). Où en est-on aujourd’hui ?)
Concernant la recherche, le PS nous dit :

7. Il est essentiel d’augmenter fortement les investissements de recherche-développement et l’innovation pour une croissance écologique et innovante et donc pour notre prospérité à long terme.
Les Etats-Unis dépensent aujourd’hui 50% de plus que le total des Européens dans ces domaines. L’Europe doit rattraper l’écart et devenir le premier investisseur dans la préparation de l’avenir.

Je ne peux qu’approuver pleinement. (Mais il faudra qu’on reparle de financement un de ces jours…)

Le MoDem, à propos d’éducation et de recherche s’engage :

8 – Le savoir et la connaissance priorités de l’Europe.
Une société avancée, à haut niveau de protection sociale, ne peut se défendre dans la mondialisation que par un haut niveau de connaissance, de maîtrise des sciences et des technologies nouvelles.
Nous proposons un doublement progressif du budget européen pour la recherche et, en liaison avec les États membres de l’Union, une aide pratique au dépôt de brevets.

Nous proposons de :
Financer l’éducation, la santé et la formation tout au long de la vie des citoyens européens car ces biens supérieurs ne peuvent dépendre exclusivement de la loi du marché.
– Assurer l’apprentissage de deux langues vivantes européennes et de l’histoire de l’Europe dans les programmes scolaires.
Développer les échanges pour les étudiants et pour les apprentis en fondant un nouveau programme Erasmus accessible à tous et soutenu par un système de bourses plus étendu.
Mener une véritable politique de recherche européenne en doublant le budget européen de la recherche et en instaurant une aide pratique au dépôt des brevets.

Tiens, ici encore, on parle d’élargir Erasmus, de favoriser l’apprentissage des langues, et de formation « post-école »… (Puisque j’ai évoqué les finances, vous pouvez jeter un coup d’œil à l’engagement 9, ils en parlent)

Enfin, Europe-Ecologie :

un investissement massif dans l’éducation et la recherche. Nous voulons un plan de lutte contre l’illettrisme, un statut social européen de l’étudiant, et le doublement et la réorientation des moyens de la recherche vers la reconversion écologique et sociale.

C’est un peu moins précis là, mais il y a des détails dans leur programme de 68 pages. Tiens, on ne parle pas d’Erasmus ? Ah, si : « Les dispositifs de type ERASMUS doivent donc être renforcés et étendus avec comme objectif que chaque personne en formation ait au moins une opportunité de partir. » C’est bon, il y a tout.

Bref :

Tout le monde est d’accord. L’éducation et la recherche, c’est important. Il faut aller plus loin dans ce domaine, ensemble. (et il faut encourager, renforcer, étendre Erasmus !)
L’avantage de ce sujet là, c’est qu’il n’est pas très polémique. Les eurodéputés qui seront élus arriveront donc à trouver des accord et faire avancer les choses. Chouette !
« Yapluka » attendre…

——————————————–

Rappel :
Les références des textes que j’utilise sont indiquées dans mon introduction : ma campagne à moi…
Si vous avez un autre texte, ou une autre lecture, une autre façon de voir les choses, vous pouvez l’exprimer dans les commentaires.

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :